L’ajustement des apports en phosphore aux besoins des cultures évite d’augmenter inutilement la teneur des sols en phosphore, même si cette mesure n’a pas d’effet direct sur le transfert vers les eaux en tant que tel.

La juste prise en compte des apports de phosphore liés à l’élevage et à l’épuration des eaux usées permet de réduire l’utilisation des engrais minéraux. La part du phosphore recyclé par les produits organiques dépasse les 50% de l’apport total aux sols agricoles en France…

Lire la suite