C’est une invitation habituelle à chaque arrivée de nouveaux ministres ; …

Lire la suite

Pour évaluer la qualité du blé, le paramètre le plus important c’est sa teneur en protéines. En dessous d’un certain seuil, le blé ne permet pas de fabriquer du pain et devient alors impropre à la consommation humaine.
Le principal objectif de la fertilisation raisonnée…

Lire la suite

Une étude américaine publiée cette semaine – mais dont les travaux ont commencé il y a 50 ans ! – montre que les engrais azotés sont absorbés très majoritairement par la plante, à plus de 65 %, dans des délais très courts.

Lire la suite

Nous avions déjà parlé de Demain la terre, l’association de producteurs de fruits et légumes engagés dans une démarche responsable.

Voici le film de présentation de son action qui a été diffusé au Sénat, le 18 septembre dernier à l’occasion de la conférence « nouvelle mode… ou nouveau monde ? Les pratiques écologiques en agriculture »

Lire la suite

En 2010, le solde moyen du bilan d’azote en France s’établirait à 32 kg de N/ha dont 11 kg liés au dépôt atmosphérique d’azote sur les sols agricoles. Utilisé depuis 2001, l’outil Nopolu-Agri met en évidence une baisse de plus de 20% de ce solde liée à la diminution des engrais azotés sans impact sur la production agricole. Le surplus d’azote désigne un solde positif calculé par culture à l’échelle cantonale. Le calcul consistant à ne retenir que les surplus sans tenir compte des cultures ou prairies à solde négatif est contestable.

Lire la suite

Conférence au Palais du Luxembourg – mercredi 18 septembre 2013 à 14h30

L’agriculture moderne est face à un double défi : nourrir un monde toujours plus nombreux – nous serons 9 milliards en 2025-, et préserver les ressources naturelles. Cette responsabilité historique amène les agriculteurs à inventer les outils, les méthodes et les pratiques qui permettent cette double performance : écologique et économique.

Lire la suite