Le nitrate est la forme d’azote naturellement présente dans les sols et qui est absorbée par les racines des plantes. Seules les plantes sont capables d’utiliser le nitrate pour former les protéines qui contiennent toutes de l’azote.

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a fixé à 250 mg la quantité de nitrate par jour qui peut être ingérée par un adulte sans aucun effet sur la santé. Les légumes apportent la plus grande quantité du nitrate dans l’alimentation alors que l’eau potable est responsable de 10 à 20 % de l’apport quotidien de nitrate…

Lire la suite

Pour limiter la perte de nitrate dans l’eau, les agriculteurs ont réalisé des progrès sur la prévention en ajustant mieux les apports d’engrais aux besoins des cultures et sur la récupération de l’azote minéral à l’automne en implantant des cultures, dites « engrais verts » ou cultures pièges à nitrate, qui absorbent le nitrate présent dans le sol. Ces engrais verts ne sont pas récoltés, mais enfouis dans le sol avant la culture suivante. De plus, ils permettent de limiter la quantité d’engrais à apporter, en libérant à nouveau au printemps le nitrate piégé à l’automne…

Lire la suite

L’ajustement des apports en phosphore aux besoins des cultures évite d’augmenter inutilement la teneur des sols en phosphore, même si cette mesure n’a pas d’effet direct sur le transfert vers les eaux en tant que tel.

La juste prise en compte des apports de phosphore liés à l’élevage et à l’épuration des eaux usées permet de réduire l’utilisation des engrais minéraux. La part du phosphore recyclé par les produits organiques dépasse les 50% de l’apport total aux sols agricoles en France…

Lire la suite

L’objectif premier de l’industrie des fertilisants est de bien nourrir les plantes pour mieux nourrir les hommes. La nutrition végétale se fait sous la forme de produits variés et adaptés : engrais et amendements. L’industrie des fertilisants cherche depuis son origine à utiliser les meilleures sources d’éléments nutritifs disponibles et à les utiliser de façon la plus efficace possible. La fertilisation est la condition d’une agriculture durable. Elle apporte aux sols les éléments nutritifs qui sont retirés des champs par les récoltes et maintient leur fertilité…

Lire la suite

Elle répond aux critères du développement durable, en prenant en compte de manière équilibrée les objectifs économiques de la production agricole, les attentes de la société et le respect de l’environnement.

L’UNIFA s’engage depuis plus de 20 ans dans le développement et la promotion de la fertilisation raisonnée. La fertilisation raisonnée a pour objectif de mieux nourrir les plantes en préservant l’environnement. Arriver à produire plus de grains et de protéines avec une unité d’azote permet aussi de réduire la quantité d’azote susceptible d’être perdue par volatilisation ou par lessivage…

Lire la suite

Il est important de rappeler que les engrais minéraux à base de nitrate d’ammonium ne sont ni explosifs, ni inflammables, ni combustibles. Ils sont comburants, c’est-à-dire qu’ils permettent la combustion d’un combustible.

Dans des conditions normales de stockage et de transport, ce sont des produits inertes qui n’engendrent pas spontanément de risque particulier. Cependant, dans certaines conditions, en particulier lorsqu’ils font l’objet d’un apport de chaleur d’origine externe, certains engrais peuvent être le siège d’un ensemble de réactions chimiques aboutissant à une décomposition du produit…

Lire la suite