Tout d’abord, l’utilisation d’engrais qui augmente les rendements permet une captation de CO2 à l’hectare plus élevée. De plus, quand on laisse au sol les éléments organiques (racines, pailles) le stockage de carbone dans le sol est augmenté, ce stockage est reconnu pour être pérenne, il permet une amélioration des propriétés physicochimiques des sols cultivés et constitue à grande échelle un puits de carbone très intéressant…

Lire la suite

La sortie de crise, qui a particulièrement frappé notre secteur avec une baisse de chiffre d’affaires de 52% en France en 2009, doit permettre de nous positionner au service de la croissance verte. Cette croissance doit être durable, préserver les emplois, l’économie de nos entreprises et de leurs clients agriculteurs tout en maîtrisant l’ensemble des impacts de notre filière sur l’environnement…

Lire la suite

Après une forte baisse de la consommation des engrais phophatés et potassiques depuis les deux dernières campagne, la demande repart. Toutefois la faiblesse des stocks des producteurs et la faible disponibilité en engrais crée de la tension sur les marchés.

Lire la suite

Depuis près de deux mois, le prix des engrais a considérablement augmenté, menant par exemple le prix de la solution azotée à 200 euros la tonne. En cause, l’absence de stocks chez les producteurs, et une forte demande sur les marchés mondiaux.
Gilles Poidevin, délégué général de l’Unifa, revient sur cette situation.

Lire la suite

Optimiser la répartition des engrais au sol Assurer un fractionnement …

Lire la suite

Définie par les articles L 255-1 à L255-11 du code rural, la mise sur le marché d’une matière fertilisante fabriquée en France ou dans un autre pays nécessite : …

Lire la suite